AHI Architectural Heritage Intervention

« Contribuer à la revalorisation du patrimoine pour l’avenir de l’architecture du XXI e siècle : telle est notre raison d’être. Mettre l’accent sur une vision plurielle, riche et forcément complémentaire à la pratique de l’intervention est notre mission. Une mission à mener à travers un travail de réflexion et de planification : tel est le vrai défi ». 

Lancé et mené depuis 2011 par Ramon Calonge, Oriol Cusidó, Marc Manzano et Jordi Portal –architectes membres de l’Association des Architectes pour la Défense et l’Intervention sur le Patrimoine Architectural (AADIPA) –, ce projet est progressivement devenu une plateforme qui englobe quatre actions à la fois indépendantes et transversales.

Le Prix Européen, un concours biennal qui est devenu un catalyseur et une fenêtre ouverte sur la pluralité de visions que propose le domaine de l’intervention en Europe.

La Biennale Internationale, le cadre dans lequel les interventions de qualité sur le patrimoine architectural de pays non-européens sont contrastées et approfondies.

Les Archives numériques, une fenêtre vivante, ouverte sur les interventions liées à la mémoire de notre entourage. 

Le Forum, un lieu de rencontre et de débat sur les principales inquiétudes et lignes de pensée de l’intervention sur le patrimoine architectural en Europe.

La protection et l’intervention sur le patrimoine architectural aux États-Unis

Organisée en 2017, la III e Biennale eut les États-Unis comme pays invité. La journée fut axée sur la Protection et l’Intervention sur le Patrimoine architectural dudit pays : Quels critères spécifiques ont défini le paradigme de l’intervention sur le patrimoine bâti et sur l’urbanisme aux États-Unis ? Quelle est l’influence des différences géographiques, culturelles et économiques qui définissent le pays sur l’intervention, la gestion et les usages ? Telles furent quelques-unes des hypothèses qui firent l’objet de réflexion et de débat au sein des participants.

Exposés 
- La notion de Patrimoine architectural aux États-Unis et les critères relatifs à son intervention
Exposé : William Dupont, FAIA, architecte, directeur du Centre for Cultural Sustainability et professeur à l’Université de Texas, San Antonio
- Cas d´étude : Le Projet de préservation du MIT, d’Eero Saarinen, et les laboratoires Richards de l’Université de Pennsylvanie, de Louis Kahn
Exposé : David N. Fixler, architecte co-fondateur et ex-président du Comité technique sur le Patrimoine Moderne à l'association pour Preservation Technology International (APT) et président du DOCOMOMO-US/New England
- AIA, European Chapter
Exposé : Carsten Hanssen, vice-président de l’AIA Europe
- Josep Lluís Sert et son empreinte aux États-Unis
Exposé : Jaume Freixa, architecte et président du Patronat de la Fondation Joan Miró de Barcelone 

Hébergé par

Parrainé par