AHI Architectural Heritage Intervention

« Contribuer à la revalorisation du patrimoine pour l’avenir de l’architecture du XXI e siècle : telle est notre raison d’être. Mettre l’accent sur une vision plurielle, riche et forcément complémentaire à la pratique de l’intervention est notre mission. Une mission à mener à travers un travail de réflexion et de planification : tel est le vrai défi ». 

Lancé et mené depuis 2011 par Ramon Calonge, Oriol Cusidó, Marc Manzano et Jordi Portal –architectes membres de l’Association des Architectes pour la Défense et l’Intervention sur le Patrimoine Architectural (AADIPA) –, ce projet est progressivement devenu une plateforme qui englobe quatre actions à la fois indépendantes et transversales.

Le Prix Européen, un concours biennal qui est devenu un catalyseur et une fenêtre ouverte sur la pluralité de visions que propose le domaine de l’intervention en Europe.

La Biennale Internationale, le cadre dans lequel les interventions de qualité sur le patrimoine architectural de pays non-européens sont contrastées et approfondies.

Les Archives numériques, une fenêtre vivante, ouverte sur les interventions liées à la mémoire de notre entourage. 

Le Forum, un lieu de rencontre et de débat sur les principales inquiétudes et lignes de pensée de l’intervention sur le patrimoine architectural en Europe.

La 5e édition du Prix constitue un véritable succès qui coïncide avec la célébration de son dixième anniversaire

La 5e édition du Prix constitue un véritable succès qui coïncide avec la célébration de son dixième anniversaire

Le 19 avril 2021

Forte d’une croissance de 25%, d’un total de pratiquement 300 projets présentés et de la consolidation de la participation internationale, la cinquième édition du Prix Européen d’Intervention sur le Patrimoine Architectural constitue un véritable succès qui coïncide avec la célébration de son dixième anniversaire.

Le Prix Européen d’Intervention sur le Patrimoine Architectural AADIPA, concours biennal organisé par le COAC (Ordre Officiel des Architectes de Catalogne) et l’AADIPA (Association des Architectes de la Défense et d’Intervention en Patrimoine Architectural), clôture les inscriptions de sa cinquième édition avec 294 candidatures et 23 pays représentés. En plus de la célébration de son dixième anniversaire, l’édition de cette année suppose un record de participation, avec presque 300 projets présentés et une croissance de 25% par rapport à l’an dernier, qui connut également un record, avec 239 projets inscrits au concours. 

Lancé en 2011, le Prix émane de la conviction selon laquelle le patrimoine, considéré comme véhicule d’intégration sociale et ressource socioéconomique de premier rang, mérite d’être revalorisé et stimulé. Depuis le départ, son objectif principal a consisté à distinguer les interventions de qualité en matière de patrimoine et à contribuer à sa divulgation. Une finalité qui a débouché sur une cinquième édition synonyme de chiffres records aussi bien à l’échelle espagnole qu’européenne. Sur le plan national, 177 projets sont en lice, soit 51 de plus que lors de la quatrième édition de 2019. Internationalement parlant, le nombre de projets de pays comme la France a nettement augmenté, la présence de représentants comme l’Allemagne et le Royaume-Uni a doublé, et une série de nouveaux pays sont désormais de la partie, comme l’Andorre, la Finlande, la Norvège, la République Tchèque et l’Ukraine. 

Du 26 mars, date de clôture des inscriptions, au début du mois de mai, le jury international composé d’experts réputés du domaine de l’intervention sur le patrimoine architectural sera chargé d’évaluer les œuvres de chacune des quatre catégories du Prix, dont la sélection sera annoncée à la mi-mai. 
Parmi les œuvres sélectionnées, lors d’une réunion finale, les membres du jury et le comité de direction du concours choisiront les finalistes, la Mention Spéciale Restauration et les lauréats des 4 Catégories.

Pour cette édition, le jury de la catégorie A –Intervention sur le patrimoine bâti– est composé des architectes António Jorge Fontes, David Lorente et Marco Antonio Garcés, qui évalueront 202 projets. Dans la catégorie B –Espaces extérieurs–, les expertes Delphine Péters, Olga Felip et Isabel Aguirre analyseront 49 propositions. Dans la catégorie C –Planification–, les professionnels Sascha Wienecke, Joaquín Pérez-Goicoechea et Sebastià Jornet se pencheront sur 14 projets. Et dans la catégorie D –Divulgation–, Peter Cachola, Laida Memba et Joan Olona étudieront 29 œuvres.

Comme à l’habituelle, le jury rendra le verdict de la 5e édition dans le cadre de la tenue de la Ve Biennale internationale sur le Patrimoine Architectural AADIPA que la direction du Prix organise conjointement avec le COAC, l’AADIPA et la Generalitat de Catalunya (gouvernement catalan) et qui, cette année, compte sur la présence de la Guinée Équatoriale en tant que pays invité. La journée aura lieu le jeudi 17 juin et se terminera par la cérémonie officielle de remise des prix et la célébration du dixième anniversaire du concours.

Hébergé par

Parrainé par